Par Maxime 11/06/2021

Faut-il parler de sexualité aux enfants ?

0

 

Depuis 2001 l’éducation sexuelle est inscrite dans la loi dès l’école primaire. Mais peu d’établissements s’y conforment soit en considérant que de simples bases anatomiques suffisent soit parce que des parents s’y opposent. Pourtant comme l’indique l’Unesco, l’éducation à la sexualité a des effets positifs notamment en ce qu’elle accroît les connaissances des jeunes et améliore leurs attitudes en matières de comportements sexuels et reproductifs. Contrairement à ce que certains pensent, elle n’entraîne pas de hausse de l’activité sexuelle, des comportements sexuels à risque ou des taux d’IST et d’infection par le VIH. Au contraire la prévention par la peur et le risque ont montré une efficacité bien moindre qu’une prévention ludique et qui parle de la sexualité dans son entièreté, du désir au plaisir en passant par le rapport à soi et à l’autre. Mais le thème reste tabou comme ont pu le voir Kobini et leur intervenante.

 

La vidéo de Konbini

Dans une vidéo du média Konbini, Julia Pietri autrice et militante féministe, explique à des enfants certaines notions de sexualité. Elle nomme ainsi clairement les parties sexuelles et répond franchement aux questions des enfants.
 
1.

 

Incompréhensions

La vidéo a beaucoup fait parler sur Twitter. De nombreuses personnes, principalement des hommes, trouvent tout ceci déplacé. Ils assimilent l’éducation sexuelle des enfants à… de la pédophilie. Et pensent qu’à cet âge là, ce ne sont que des êtres innocents incapable de comprendre ce que tout ceci représente.
 
2.


3.

4.

 

Le consentement avant tout

D’un avis contraire, de nombreuses personnes, majoritairement des femmes, répondent que c’est indispensable pour comprendre le consentement au plus jeune âge. Qu’il est bien pratique pour un homme de ne pas vouloir s’éduquer sur le sujet alors que d’une part les enfants sont capable d’abus sexuels et d’autre part une fois le consentement assimilé, il y a moins de chance que les violences sexuelles soient exercées. Mais pour ce faire il faut expliquer ce qu’il se trame au niveau sexuel aux enfants de manière factuelle.
 
5.


6.

7.

8.

9.

10.

 

Commentaires 0

Rédigez votre commentaire

Looks good!
Looks good!
Looks good!
fermer