Par Maxime 01/12/2021

Buffalo Grill change de nom, c’est notre enfance qu’on assassine !

0

 

Le grand remplacement a donc bien eu lieu. Et c’est Buffalo Grill qui en fait les frais ! C’est avec une certaine solennité que nous avons appris que celui-ci changeait de nom. 358 restaurants, 31 millions de repas, 5383 salarié(e)s, ses propres bouchers, de la viande de bœuf d’origine française, tout ceci jeté au feu ? Comme souvent Twitter s’emballe pour un simple titre d’actualité. L’enseigne Buffalo Grill, comme Courtepaille qu’ils ont racheté, garderont leur précieux nom. C’est le groupe qui se rebaptise. Il ne fait que poursuivre la transformation qu’il avait déjà entamée en changeant d’ambiance. Mais déjà cette fois, les cris d’orfraie étaient nombreux. Fondé en 1980, le groupe fait en effet partie de l’enfance de nombreuses Françaises et Français.

 

Non au changement

“Les Gaulois sont réfractaires au changement” dirait Emmanuel Macron. Sur ce point particulier on ne peut pas lui donner entièrement tort. Buffalo Grill est une institution chez les Français et ceux-ci n’aiment pas voir leurs belles zones industrielles changer. Pari gagné car comme on le rappelle en introduction, il ne s’agit pas du nom de l’enseigne mais de celui du groupe qui est modifié.
 
1.


2.

3.

4.

5.

6.

 

Qu’est-ce que c’est que ce nom ?

Le nouveau nom du groupe Buffalo Grill est donc “Napaqaro”. Beaucoup d’internautes ont crié à la fake news ou à un titre Gorafi tant la nouvelle appellation sonne bizarre à l’oreille. Un mauvais jeu de mots peut-être (Napaqaro/nappe à carreaux pour les moins affûté(e)s d’entre vous) mais une belle nouvelle identité corporate ! Ou pas.
 
7.


8.

9.

 

La salade d’accueil, dernier vestige :

Comme seul le groupe change de nom, les classiques gustatifs restent à la carte a assuré le community manager dépassé par cette révolte numérique. La diligence des desserts évidemment mais surtout la salade d’accueil. Imaginez une petit salade verte classique avec une large part de sauce vinaigrette le tout gratuit et servie dès que l’on s’assoit, on ne voit plus ça de nos jours. Une bonne raison de prendre l’Élysée si elle venait à disparaître.
 
10.


11.

 

En vrac :

On termine par quelques tweets de type humoristique qui ont un peu éclairé notre terne journée d’hier.
 
12.


13.

14.

15.

16.

17.

18.

 
 

Commentaires 0

Rédigez votre commentaire

Looks good!
Looks good!
Looks good!
fermer