Par Maxime 13/05/2022

Faut-il encore fêter la fête des mères et des pères à l’école ?

0

 

La situation des familles ne cesse d’évoluer avec le temps. De nos jours, de nombreux enfants n’ont pas une maman et un papa comme famille. Soit parce qu’un parent est mort, que les parents sont divorcés, qu’ils n’ont jamais connu l’un des parents, que la famille est homoparentale, bref, parce que la vie d’aujourd’hui n’est plus celle des années antérieures. Et l’administration tente de suivre cette évolution. En 2019 déjà, elle avait essayé de mettre Parent 1, parent 2 dans les formulaires administratifs mais le projet n’avait pas abouti (pour de multiples raisons). Cette fois c’est l’initiative personnelle d’enseignantes qui fait parler.

 

Le début de l’affaire

Tout est parti d’une internaute qui a posté sur Twitter la photo d’une demande d’enseignantes un peu particulière. Elles indiquent ainsi aux parents qu’elles vont remplacer la fête des mères par la “fête des gens que l’on aime”. Une initiative qui avait déjà été commentée en 2016 lors de sa découverte. Et cette fois encore cela n’a pas manqué : certains internautes n’apprécient pas le changement.
 
1.
(tweet de 2016)


2.

 

Les mauvaises expériences

De nombreux internautes ont fait part de leur expérience lorsqu’ils n’ont pu fêter la fête des mères ou des pères en classe comme tout le monde car l’un des deux parents était absent(e) ou mort(e). Les critiques viennent toujours de la droite ou de l’extrême droite qui restent sur une vision de la France ancienne fantasmée (le fameux “c’était mieux avant”) et ne supportent pas la moindre variation. Pourtant le principe de l’inclusivité permet de donner une place à chacun sans ôter de droits aux autres.
 
3.


4.

5.

6.

 

Mini-thread

Le remplacement de la fête des mères et pères à l’école par celui de “la fête des gens qui s’aiment” permettrait également d’éviter certains évènements douloureux. Car tout le monde n’est pas empathique, loin s’en faut.
 
7.


8.

9.

10.

11.

 

En vrac

Quelques tweets pour terminer cette sélection qui questionne sur le sens de telles fêtes.
 
12.


13.

14.

15.

 

Commentaires 0

Rédigez votre commentaire

Looks good!
Looks good!
Looks good!
fermer