Par GabytaineFlam 16/09/2020

BalanceTonBahut : quand les élèves ne sont pas en sécurité dans leur propre école

0

 

Toujours sur le modèle de BalanceTonPorc, étudiant(e)s, lycéen(ne)s et collégien(ne)s ont témoigné à propos de plusieurs évènements graves qui leur sont arrivés pendant leur scolarité sans que l’établissement ne prenne de décisions. Voire pire, qu’il soit à l’origine de ces évènements.

 

Harcèlement

Chaque année, près de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire. Nombre d’entre eux accusent leur établissement de passer les faits sous silence ou de ne pas écouter les victimes, les laissant seuls à devoir assumer ce harcèlement.
 
1.


2.

3.

 

Homophobie

Du fait de leur orientation sexuelle, des élèves peuvent être victimes d’actes à caractère discriminatoire voire de violence. Là encore, les victimes ne se sentent pas soutenues d’autant que l’homophobie est parfois présente au sein même du personnel enseignant.
 
4.


5.


 

Les CPE

Lorsqu’ils ont un problème, les élèves doivent se tourner vers leurs conseillers principaux d’éducation. Pourtant, ceux-ci sont souvent accusés de minimiser les problèmes rencontrés, de n’être d’aucun secours ou d’être carrément la cause du problème.
 
6.


7.

 

Agression

Des actes particulièrement graves peuvent avoir été commis au sein de l’établissement. Même dans ce cadre pourtant, des élèves témoignent ne pas avoir été soutenu et avoir vécu des moments extrêmement difficiles.
 
8.


9.

 

En vrac

De nombreux témoignages ont agité Twitter relatant de petits ou de graves délits. S’ils permettent de libérer la parole, il faut surtout espérer qu’ils déclenchent une véritable prise de conscience et soient le début d’un changement.
 
10.


11.

12.

Commentaires 0

Rédigez votre commentaire

Looks good!
Looks good!
Looks good!
fermer